Je travaille dans...

Continuer

Votre contenu est adapté en fonction de votre type d'entreprise

Depuis 2016, la maison de repos du CPAS de Duffel organise tous les 14 février un petit déjeuner de Saint-Valentin pour les couples. Theo Boel, président du CPAS, raconte : 

« La première édition a immédiatement remporté un franc succès. Des dizaines de couples y ont participé. Ces couples représentent des couples existants au sein du centre de résidence et de soins, des couples qui s’y sont trouvés ainsi que des couples dont l’un des deux membres est résident du centre et le second habite encore chez lui. Ce sont principalement les partenaires qui vivent séparément (l’un dans le centre de résidence et de soins, l’autre à son domicile) qui apprécient cette initiative. Depuis cette année, nous avons ajouté un extra au petit déjeuner, tout spécialement pour le partenaire qui veut rester dormir au centre de résidence et de soins : le lit Saint-Valentin, car nous ne disposons pas de chambres doubles. Les résidents en sont extrêmement satisfaits. A juste titre, d’ailleurs ! Il n’y a pas d’âge pour aimer ou tomber amoureux. Une maison de repos est un lieu qui remplace le domicile. Les résidents doivent pouvoir y être autonomes. Il est important qu’ils aient l’occasion de s’y comporter comme ils le faisaient chez eux. »

Petit déjeuner Saint-Valentin à Duffel

  • Au menu : cava, sandwiches, pistolets, lard et œufs, yaourt aux fruits, petits cœurs en chocolat, mignardises et garnitures diverses. 
  • Une atmosphère chaleureuse et une décoration romantique. Les tables étaient dressées séparément, mais certains couples les ont rapprochées afin de former une seule grande table.
  • Cadeau réservé à chaque couple : un bon à valoir pour un petit déjeuner à l’occasion d'un autre événement, par exemple un anniversaire (de mariage).

Le conseil de Theo

Ne négligez surtout pas le côté émotionnel lorsqu’un des partenaires habite encore chez lui. La possibilité de prendre le petit déjeuner ou de manger ensemble de temps à autre améliore la qualité de vie. Rien que le signal a une valeur non négligeable.