Menu

Je travaille dans...

Continuer

Votre contenu est adapté en fonction de votre type d'entreprise

Quelle est la base de toutes les bonnes soupes et sauces ? Le condiment (bon marché !) qui propulse vos plats à un niveau supérieur ? Le bouillon, bien sûr, mieux connu en cuisine sous le nom d’or liquide. La technique de préparation du bouillon a beau être séculaire, c’est aujourd’hui l’un des ingrédients les plus en vogue de la cuisine contemporaine.

La mode du bouillon a démarré il y a cinq ans, dans les coulisses d’un restaurant new-yorkais. Le chef y vendait son bouillon relevé en alternative au café servi dans des tasses à emporter. L’initiative a évolué jusqu’à devenir une chaîne à part entière, baptisée Brodo, signifiant bouillon en italien. Les influenceurs, comme on dit, ne se sont pas fait attendre : livres culinaires et autres comptes Instagram ont vu le jour pour encenser cette merveille bouillonnante de saveurs. Les chefs tendance sont de plus en plus nombreux à placer le bouillon sur un piédestal, au point d’en faire un ingrédient phare sur la lunch scene actuelle. À l’heure où le public cherche à retrouver un mode de vie plus sain au lendemain des fêtes copieuses, cela tombe plutôt bien. Particulièrement pauvre en calories, le bouillon n’en est pas moins un excellent revigorant. Autre grand atout pour les chefs économes : le bouillon est un ingrédient durable et bon marché, que l’on peut préparer en accommodant des restes. De plus, le bouillon peut parfaitement s’intégrer dans vos plats-signatures.

Ces 5 tendances intéressantes vous permettront peut-être même d’attirer un tout nouveau public.

1. Soup on the go

1. Soup on the go

Le travailleur flexible d’aujourd’hui n’a pas tous les jours le temps de prendre un déjeuner copieux. Les soupes à emporter constituent dès lors une solution idéale. Les bouillons clairs, débordants de légumes de première fraîcheur et éventuellement enrichis de légumineuses, pâtes et autres tendres morceaux de poulet ou de viande pour bouillon, représentent un trou dans le marché. Surtout depuis que le consommateur se détourne du Dagobert pour prendre soin de sa santé.

2. Bone broth

2. Bone broth

Le goût pur du bouillon clarifié est une alternative idéale au thé ou au café. Pleine de minéraux et d’antioxydants, cette bombe de vitamines réconfortante est un complément nutritif idéal pour ceux qui aspirent à un mode de vie plus sain.

3. Do the ramen

3. Do the ramen

En Asie, il n’est pas rare de consommer un bol de ramen comme déjeuner. Ce bouillon relevé est enrichi de nouilles, d’un œuf mollet, de viande tendre et de légumes. Garnissez-le de jeunes oignons, d’oignons caramélisés ou de coriandre, et vous obtenez un repas gagnant, à déguster bruyamment, rien que pour le plaisir !

4. Bowl of goodness

4. Bowl of goodness

Ou poke bowl, ou encore Buddha bowl… Autant de dénominations branchées pour désigner un repas dégusté dans un bol – si possible en céramique. Ici, l’esthétique revêt une grande importance. L’idée est de présenter joliment des légumes, des fruits et du poisson ou de la volaille découpés harmonieusement, de préférence accompagnés d’un peu de bouillon maison.

5. Toppings « in »

5. Toppings « in »

Rien de tel qu’un délicieux topping pour transformer une soupe banale en joyau gastronomique. Le yaourt, par exemple, se marie très bien aux soupes nourrissantes à base de légumes-racines, surtout si l’assaisonnement s’inspire du Moyen-Orient. Les légumes en saumure relèveront quant à eux les soupes véganes d’une note corsée. Les noix et les graines procureront une sensation plus rassasiante. Même le granola du petit-déjeuner peut se muer en topping original et croustillant. Mais les reines du topping restent les fines herbes. Le persil, mais aussi l’aneth, la coriandre et le basilic sont des garnitures indispensables à la saveur pure du bouillon.