Je travaille dans...

Continuer

Votre contenu est adapté en fonction de votre type d'entreprise

Située à Tirlemont, la boucherie Verbiest & Co fête ses 80 ans cette année. Ce maître boucher connaît donc assurément le métier de traiteur mieux que quiconque. Notre dernière visite chez lui remonte à cinq ans déjà. Il est grand temps de faire le point : quels sont les changements des dernières années ? Et surtout, quelles sont les nouvelles tendances et les nouvelles recettes phares qui attirent les clients ? La période est plutôt chargée pour le gérant Marc Verbiest, la troisième génération à la tête de l’entreprise familiale. Mais c’est avec plaisir qu’il s’est entretenu avec nous.

« Nous misons fortement sur les plats traiteur depuis plusieurs années déjà. Et cette part ne fait que croître. Je me spécialise, en outre, de plus en plus dans la viande de qualité supérieure, comme le porc Duroc d’Olives, qui attire des gens des quatre coins du pays. Nous vendons aujourd’hui trois fois plus de porc qu’autrefois. L’agneau fait aussi clairement son grand retour. Je prépare de plus en plus de plats traiteur à base de viande de porc. Cette année, au lieu du traditionnel filet mignon, notre brochure dédiée aux fêtes de fin d’année proposait une mignonnette de Duroc d’Olives. ET nous avons mis dans le mille ! »

« Mais la dinde farcie est elle aussi à nouveau dans l’air du temps. Nous en avons vendu énormément cette année. Nous conseillons nos clients sur la meilleure manière de la préparer, de marier le sucré et le salé, de l’accompagner de légumes et de fruits, d’assaisonner la salade, de confectionner la mayonnaise… Ils apprécient beaucoup ces conseils. Nous constatons, enfin, une forte augmentation des plats cuisinés. Nos incontournables ? La terrine de potiron aux lardons et aux champignons et le hachis aux brocolis et gratin de pommes de terre… Ce sont nos plats phares. Et ils remportent un franc succès ! 

Nous utilisons une large gamme de roux et de soupes Knorr. Des produits d’une qualité supérieure qui font la singularité de nos plats. Chacun de ces produits donne une saveur difficile à égaler et apporte la touche finale à nos plats. 

La demande des clients change, mais la manière dont vous vous adressez à eux en tant que traiteur évolue tout aussi rapidement. « Nous sommes aujourd’hui très actifs sur Facebook. Notre jeune équipe se charge d’alimenter le réseau. Nous annonçons notamment des actions spéciales et veillons à ce que les gens continuent de penser à nous. Nos clients commandent aussi beaucoup par e-mail et sur notre site web. Malgré cette numérisation, je remarque qu’ils aiment toujours venir en magasin pour voir les nouveaux assortiments proposés. Le fait que notre boucherie soit visible nous aide aussi, bien entendu (rires). »