Je travaille dans...

Continuer

Votre contenu est adapté en fonction de votre type d'entreprise

Saine, tendance et colorée : des adjectifs qui qualifient à merveille la cuisine du monde. Pour vos clients, les saveurs asiatiques ou d’Amérique latine sont une façon idéale de tester de nouvelles choses. Mais elles sont intéressantes pour vous aussi ! Quelques ingrédients de base suffisent en effet à apposer facilement votre signature à de grands classiques. Sans compter que les épices exotiques apportent une touche d’authenticité à vos préparations. Lisez la suite pour découvrir quelques trucs et astuces de la cuisine du monde et revisitez vos préparations à emporter.

Le gingembre, condiment star

Le gingembre, condiment star

Les saveurs asiatiques évoquent l’exotisme, quelle que soit la saison. L’ingrédient populaire par excellence en Asie ? Le gingembre, sans aucun doute. Il est tout aussi important que l’ail dans nos cuisines. Dans un plat de poulet à l’indienne, une purée de gingembre apportera cette saveur typiquement rafraîchissante et acidulée. Envie de souligner la saveur des agrumes ? Apportez la touche finale à votre préparation avec la fleur de gingembre.

Épicez « glocal » : inspiration du monde, création locale

Épicez « glocal » : inspiration du monde, création locale

Pour titiller les papilles, un plat asiatique, indien ou africain ne doit pas nécessairement être relevé. Dosez toujours les épices piquantes en fonction des besoins de votre groupe cible. Servez les sauces piquantes, comme le sambal oelek, à part ou imaginez une version plus douce du plat, à présenter en parallèle à équivalent pendant relevé. N’oubliez pas que vous pouvez aussi « occidentaliser » certains plats en substituant des ingrédients bien de chez nous à leurs homonymes exotiques : troquez par exemple la coriandre contre du persil.

Ne cherchez pas trop loin

Ne cherchez pas trop loin

Pas besoin de mettre votre cuisine sens dessus dessous pour préparer un plat exotique. Des remaniements tout simples suffisent déjà amplement. Un jambalaya, par exemple, est, en fait, un dérivé de la classique paëlla. Et « Teriyaki » paraît beaucoup plus sophistiqué que « mariné dans une sauce soja ». D’autres préparations typiquement belges ou françaises peuvent facilement donner une impression totalement différente : il vous suffit d’y ajouter du riz ou des nouilles.