Menu

Je travaille dans...

Continuer

Votre contenu est adapté en fonction de votre type d'entreprise

L’époque où la bière se buvait uniquement dans l’intimité du foyer et était dédaignée en gastronomie est bel et bien révolue. Et heureusement ! Car elle s’associe parfaitement aux plats et relève subtilement le goût de vos sauces. Les bières régionales traditionnelles, comme la gueuze, se marieront à merveille aux plats typiques de gibier ou de fin d’année. Mais comme pour le vin, il convient de garder quelques règles d’or à l’esprit. Prêt à apporter une touche créative à votre cuisine ? Suivez le guide !
 

Food pairing : harmoniser

La bière offre trois possibilités et chacune a ses avantages. Tout d’abord, la bière peut apporter de l’harmonie à votre préparation. Des exemples ? Une pinte fraîche pour accompagner des moules (plus belge, tu meurs !) ou une bière brune douce-amère pour accompagner un plat de pigeon.

Food pairing : compléter

Une autre possibilité consiste à opter pour des saveurs additionnelles. Le goût d’agrume de la bière blanche complétera à merveille le poisson frit ou cuit. La viande rouge sera mise en valeur avec une bière d’abbaye blonde ou brune. Et la bière fruitée élèvera n’importe quel dessert au niveau supérieur.

Food pairing niveau avancé : contraster

La bière peut aussi apporter du contraste. Vous devrez néanmoins faire vos propres expériences jusqu’à trouver l’association parfaite, comme le mariage d’une kriek ou d’une gueuze et d’un fromage bleu de caractère.

Astuce

Astuce

La gueuze a le vent en poupe. Cette bière à fermentation spontanée, originaire de Bruxelles et du Pajottenland, révélera toutes ses saveurs dans cette « sauce à la gueuze et au lard. »

Commandez ici

Astuce pour incorporer la bière à vos préparations

La bière a tout à fait sa place dans vos pâtes, vos sauces ou vos plats mijotés. La règle d’or ? L’ajouter au compte-gouttes, sans quoi vous pourriez rendre votre plat amer. Pour contrer un goût houblonné trop puissant, ajoutez du sucre, de la crème, des fruits secs ou des légumes sucrés. Tenez également compte du temps de préparation : plus il est long, plus le goût sera intense. Il convient donc de goûter, goûter et… goûter !