Je travaille dans...

Continuer

Votre contenu est adapté en fonction de votre type d'entreprise

Le Chef Philip Van Hoornick s’est donné pour mission de servir aux seniors des repas savoureux, pour qu’ils retrouvent le plaisir de manger et une meilleure qualité de vie.

Les seniors ont un odorat moins performant, ils perdent un peu leur sens du goût et éprouvent parfois des difficultés à avaler leur nourriture. La solution : l’adaptation de la consistance et une promotion sélective adéquate du goût permettent aux seniors de retrouver le plaisir de manger.

« Manger un repas savoureux est une expérience totale. »

« Manger un repas savoureux est une expérience totale. »

Philip Van Hoornick: « Des repas savoureux et faciles à avaler encouragent à manger et réduisent le risque de sous-alimentation. C'est le défi qu'on relève. »

« J’aime travailler avec Knorr Préparation pour Terrines, Soufflés et Gratins. Avec ce produit je peux adapter les repas, chauds et froids, pour les seniors ayant des problèmes de mastication et de déglutition. Utilisé dans les bonnes proportions, ce produit est idéal pour des applications softmeal et fingerfood savoureuses et bien présentées. Il vous reste uniquement à corriger le goût après avoir blixé ou mélangé les aliments. Car manger est une expérience complète. Les aliments doivent d’abord être bons. À quoi ressemble l’assiette ? Comment la préparation est-elle servie ? Est-elle à la bonne température ? La table est-elle bien dressée ? Les hôtes mangent-ils ensemble ? Tout cela fait partie de l’expérience gustative. Le goût, c’est 80% d’odorat. Et plus on vieillit, plus l’odorat diminue. »

« Les préparations printanières préférées des seniors sont les classiques : des potées, comme le ragoût d’agneau et les carbonades, qui sont encore meilleures le lendemain de leur préparation. Je rehausse leur goût avec des échalotes et de l’oignon, des concentrations et des variations d’épices, ajoutées au bon moment. D’abord du thym et du laurier, le romarin un peu plus tard et le cerfeuil et le persil à la fin. Et tous les ingrédients donnent ainsi le meilleur d’eux-mêmes. »

Boosters du goût

Boosters du goût

  1. Prenez votre temps pour la préparation. Les épices auront ainsi le temps de bien infuser. Servez les mijotés le lendemain.
  2. Travaillez à la bonne 3 température. Cuisez la viande à 140-150°C : vous obtiendrez ainsi une croûte appétissante et une viande plus goûteuse. Poursuivez à température réduite.
  3. Optez pour la variation et la concentration. Travaillez avec des bouillons, effectuez une réduction, pour un fond relevé et une meilleure expérience gustative.