Je travaille dans...

Continuer

Votre contenu est adapté en fonction de votre type d'entreprise

Chef Michel Emanuelli

Chef Michel Emanuelli

Est-ce à cause de ses racines corses ou de son amour pour l'Asie ? Le Chef Michel Emanuelli est un grand promoteur de l'expérience olfactive. Il fait tout pour stimuler les sens de ses convives à table  avec beaucoup d'enthousiasme et de passion. Les souvenirs olfactifs qu’il ramène de ses voyages en Asie, il les ranime dans sa cuisine institutionnelle. Il prépare ainsi des plats exotiques qui stimulent en douceur les narines. Comme les loempias vietnamiens au canard, les nouilles chinoises ou les champignons noirs. Car ce n’est pas parce que nos anciens sont davantage familiarisés avec le parfum du bœuf bourguignon qu'il n’y a pas de place pour de nouvelles expériences.

Le besoin de comprendre et de sentir ce que l'on met en bouche est profondément humain.

  - Michel Emanuelli

 

L'odorat est instinctif

Les odeurs ravivent des souvenirs, rappellent la jeunesse et donnent envie de faire de nouvelles découvertes. C’est pourquoi il est très important d'entretenir l'odorat et de continuer de le stimuler. Comment ? Par exemple en faisant participer les résidents au nettoyage des légumes. Ils (re)découvrent ainsi l'odeur authentique de ce que nous préparons. Une sensation qui donne confiance.

Troubles de l'odorat et perte de goût

Ne plus pouvoir sentir l'odeur du pain frais ou d'une bonne tasse de café représente une véritable perte. Avec l’odorat disparaît aussi une partie du plaisir.

Les chiffres

Les chiffres

  • Dans 85% des cas, la perte de l'odorat et du goût vont de pair.
  • 20% des plus de 65 ans souffrent de troubles de l’odorat.
  • 50% des seniors ont le goût altéré.
  • Seulement 16% des femmes de plus de 65 ans sont touchées, en comparaison avec 25% chez les hommes.