Je travaille dans...

Continuer

Votre contenu est adapté en fonction de votre type d'entreprise

Une jolie présentation est essentielle à l’expérience de vos clients, même si les saveurs jouent toujours le premier rôle.

Maîtrisez les bases

Apprenez les règles pour pouvoir les enfreindre. La présentation est soumise aux caprices de la mode, mais il existe tout de même certains fondamentaux. Comment dresser une assiette dans les règles de l’art ?

Connaissez vos classiques

La technique de présentation classique d’une assiette repose sur un arrangement spécifique des trois principaux groupes d’aliments : les féculents, les légumes et l’ingrédient principal. Pour une disposition classique, une méthode très simple consiste à voir l’assiette comme le cadran d’une horloge.

  • Ingrédient principal : entre 3 et 9 heures
  • Féculents : entre 9 et 11 heures
  • Légumes : entre 11 et 3 heures

 

Jouer avec les règles

L’agencement classique de la présentation de l’assiette invite à enfreindre les règles. Car c’est justement ce jeu qui permet de créer de la tension. Comment faire pour bien préparer son dressage ?

  • Créez un cadre : commencez par des croquis pour visualiser l’assiette. Puisez votre inspiration dans une photo ou un objet. Composez une assiette « test » pour vous exercer à mettre votre vision en pratique.
  • Faites dans la simplicité : concentrez-vous sur un ingrédient et utilisez l’espace pour simplifier la présentation. Le désordre détourne l’attention des éléments principaux de votre plat, si bien que vos clients ne sauront plus sur quoi se concentrer.
  • Créez un équilibre : jouez avec les couleurs, les formes et les textures pour éviter que vos clients ne se sentent accablés. La présentation ne doit jamais primer sur le goût et la fonction.
  • Trouvez la bonne taille pour les portions : veillez à avoir le bon nombre d’ingrédients et à ce que l’assiette ne soit ni trop petite, ni trop grande pour le plat. Créez également un repas équilibré avec les bonnes proportions de protéines, de glucides et de légumes.
  • Donnez la place centrale à l’ingrédient principal : laissez l’ingrédient principal se démarquer et accordez autant d’attention aux « renforts ». Il s’agit des autres éléments de l’assiette tels que la garniture, les sauces, voire l’assiette elle-même.