Je travaille dans...

Continuer

Votre contenu est adapté en fonction de votre type d'entreprise

À Fourons, la brasserie Het Rode Bos jouit d’un cadre naturel idéal au cœur de la Flandre. Difficile d’imaginer un meilleur endroit pour travailler le gibier. Charles Lousberg, le propriétaire, explique comment il offre à ses clients une expérience inoubliable à un prix abordable. De quoi les faire revenir encore et encore.

« Nous avons notre propre chasseur qui travaille dans la région. Il livre ses proies à un boucher qui se charge de les désosser. Nous assurons le reste de la préparation nous-mêmes. »

« Pour nous, il est fondamental que le gibier provienne de la région. C’est la réputation que nous avons auprès de nos clients réguliers. Ils viennent spécialement pour cela. Et aussi parce que le chasseur est bien connu localement. Ensemble, nous avons bâti une réputation qui pousse les clients à revenir. Surtout en automne et en hiver, bien évidemment. »

« Nous pouvons maintenir nos prix au niveau de ceux d’une brasserie, car nous travaillons l’animal en entier. Si nous ne servions que de la venaison, nous gâcherions le marché et les prix. Nous gardons la maîtrise de notre chaîne de production. Nous convenons de prix convenables avec notre chasseur, et notre chef prépare de bons menus en utilisant tout l’animal. Résultat : des plats de première qualité à un prix démocratique. De quoi dégager de belles marges et transformer nos clients en véritables fans. »

Conseils de la brasserie « Het Rode Bos »

Conseils de la brasserie « Het Rode Bos »

  1. Travaillez en partenariat avec un chasseur ou un volailler spécialisé et convenez d’accords raisonnables
  2. Proposez un menu permettant d’utiliser tout l’animal