Menu

Je travaille dans...

Continuer

Votre contenu est adapté en fonction de votre type d'entreprise

Les Belges sont de plus en plus nombreux à réduire leur consommation de viande et à se laisser séduire par la diversité et l’accessibilité de la cuisine végétale. Mais quels sont les chiffres concrets ? Combien de personnes font délibérément le choix de ne pas manger de viande un ou plusieurs jours par semaine ? Et comment se dessine ce changement de mentalité dans notre pays ?  

Le passeport flexitarien du Belge

Le passeport flexitarien du Belge

  • La consommation de viande est en chute libre. Près de la moitié des Belges (44 %) réduisent en effet significativement leur consommation de viande chaque année. En 2017, la consommation de viande à domicile est même passée de 18,2 à 17,5 kg. Cette tendance à la baisse de la consommation de viande semble donc s’imposer en Belgique. 7 % des Belges ne mangent même jamais de viande. Additionnés aux 9 % de flexitariens, ce sont 16 % de la population qui ont régulièrement une alimentation végétarienne.

  • 1 % des Wallons sont végans, 9 % végétariens et 9 % flexitariens.

  • En Flandre, ces pourcentages sont respectivement de 1, 3 et 8 %.

    Ces chiffres, publiés pour la première fois en février 2018, se basent sur une enquête réalisée auprès de 1000 Belges par le bureau d’étude iVOX et l’ASBL Ethisch Vegetarisch Alternatief (EVA).