Menu

Quels sont les plats préférés des pensionnaires de votre maison de repos et de soins ? Taboulé, spaghettis et pizza ? Sans doute pas. Si vos résidents pouvaient choisir, leur menu se composerait de maquereau, de pain de viande, de lapin à la sauce brune ou encore de stoemp. De bons plats à l’ancienne, dont les arômes et les saveurs leur rappelleront la salle à manger familiale. Appliquez les conseils suivants pour offrir un voyage dans le passé à vos résidents et leur donner l’eau à la bouche.
Afbeelding van stoofpotje met kip en olijven

Un repas roboratif et nostalgique

Si vous comparez les éditions de nos grands livres de cuisine, vous constaterez à quel point nos habitudes alimentaires ont changé. Volume après volume, les nouvelles tendances s’enchaînent : produits et plats du monde entier, moins de beurre et de crème, alternatives véganes et végétariennes, etc. Par contre, vos pensionnaires ont toujours un faible pour les repas de leur génération : de bons plats rustiques, aux saveurs marquées. Carbonnades, purée onctueuse, tartine au fromage de Herve et sirop de Liège, sauces brunes et bouillons fumants. Offrez régulièrement une place de choix aux saveurs d’antan. Elles ne manqueront pas de titiller la nostalgie de vos résidents. Saurez-vous égaler les recettes de votre maman ? Découvrez notre brochure « Les saveurs d’autrefois ».

La soupe : une valeur sûre

Quel plat fait toujours mouche ? La soupe, bien sûr ! À l’automne, en hiver, au printemps et même l’été ! Vos résidents se souviennent encore du bouillon de viande qui mijotait pendant des heures dans la casserole, et de la soupe à tous les menus. De la soupe de légumes claire à la crème de petits pois bien épaisse avec ses croûtons : quelle est leur préférée ? Découvrez notre série de soupes oubliées au céleri-rave, aux champignons des bois et aux oignons.

Pourquoi est-il toujours judicieux de prévoir des soupes au menu ?

  • Elles permettent aux personnes âgées d’absorber un peu plus de liquide et une part supplémentaire de légumes.
  • Les soupes sont saines : elles contiennent une multitude de minéraux, de provitamines A et de fibres alimentaires.
  • Elles sont faciles à manger, même pour ceux qui ont des difficultés à se nourrir. Pensez à épaissir un peu la soupe pour les personnes qui ont tendance à avaler de travers.
  • Même votre équipe en cuisine a tout intérêt à proposer de la soupe au menu étant donné que cela leur permet d’utiliser les restes de légumes. Vous pouvez en outre en préparer en grandes quantités, puis les congeler pour plus tard.

Mettez les soupes à l’honneur durant la Semaine de la soupe ! Consultez notre brochure de printemps et notre site web pour mettre de l’inspiration dans vos assiettes.

Afbeelding van vrouw in het rusthuis

Des thèmes à table

Produits régionaux typiques, légumes oubliés, ou encore des fêtes comme la fête des Mères et Pâques... Basez-vous sur des thèmes pour composer vos menus et vos plats. Laissez vos résidents définir le menu avec vous. Que mangeaient-ils à Pâques autrefois ? Et quel produit ou plat régional d’antan aimeraient-ils faire découvrir aux autres ? De quoi égayer encore l’ambiance à table !

Renforcer le sens du goût chez les seniors

Les personnes âgées voient souvent leur odorat se dégrader. Et comme ce dernier détermine 80 % du goût, il leur est beaucoup plus difficile de bien goûter les saveurs de leurs plats. Sel et poivre n’y changent pas grand-chose. C’est pourquoi Knorr Professional a développé une gamme de purées aux épices, qui rehausse le goût des produits. De quoi stimuler les papilles de vos résidents.

À table comme chez soi

Encore un conseil pour stimuler l’appétit de vos seniors ? Recréez de votre mieux l’atmosphère de la salle à manger familiale.

  • Amenez les casseroles à table plutôt que de déjà servir la nourriture dans les assiettes. Ainsi, vos résidents pourront se servir eux-mêmes.
  • Donnez une touche de convivialité nostalgique avec une nappe à l’ancienne, une petite fleur par-ci, par-là et un dressage inspiré. Car vos pensionnaires mangent aussi avec les yeux !
  • Pour certaines occasions, invitez leurs familles à se joindre au repas, contre paiement.

Les mélodies d’autrefois

Notre dernier conseil : égayez l’atmosphère avec un peu de musique des vieux jours en fond sonore. Umberto Tozzi, Claude François, Jacques Brel ou encore Dalida. Des ritournelles connues qu’ils se feront une joie de fredonner en chœur.

Domicile
Produits
Favorites
Cart
Menu