Menu

Les repas sont un moment essentiel dans les établissements de soins, les hôpitaux et les écoles. La nourriture n’est pas seulement une source d’énergie. Elle rassemble, permet d’exprimer ses émotions et de se remémorer certains souvenirs. Vous souhaitez impliquer encore plus vos résidents, patients ou élèves dans leurs repas collectifs ? Vous trouverez ici une multitudes d’idées pour placer ces moments sous le signe du partage : du potager à la cuisine en passant par la création des menus. Avec la cocréation, manger devient une véritable fête.

Un potager dans votre centre de soin

Avoir votre propre potager ne permet pas seulement de servir des légumes frais et locaux à vos résidents. Cela les encourage à sortir de leur chambre.

  • Un potager incite les personnes âgées à passer à l’action : dans un jardin, les expériences intéressantes sont légion. Certaines pousses grandissent-elles déjà ? Les plantes ont-elles encore assez d’eau ? Y a-t-il déjà des légumes à récolter ? Un potager fait littéralement sortir les gens, pour leur offrir le spectacle de la nature extérieure. Des odeurs, des couleurs et des saveurs. Des abeilles qui bourdonnent et des oiseaux qui chantent. Beaucoup de nos aînés n’hésitent pas à mettre la main à la pâte pour en profiter.
  • Un potager donne un sentiment de responsabilité aux seniors : beaucoup de personnes âgées ont le sentiment de ne plus apporter grand-chose à la société. Un potager dans votre maison de repos et de soins leur offrira une nouvelle raison de vivre, la responsabilité de semer et de planter, et de prendre soin de leurs fruits et légumes.
  • Un potager rassemble : un jardin plein de vie stimule l’interaction des résidents, entre eux, mais aussi avec les visiteurs et avec le personnel de soins. Il exige de la concertation et de la collaboration.
  • Il y a toujours quelque chose à apprendre : un potager garde les esprits en alerte, car vos résidents apprendront des tas de choses sur la nature, l’art de potager et les saisons.
Winnaars van Eten is Feest Award: AZ Zeno

Un bois potager comme espace thérapeutique

En 2021, l’hôpital AZ Zeno, à Knokke-Heist, a gagné le concours de cuisine Le Repas est une Fête, destiné au secteur social. Le projet de l’AZ Zeno ? Un bois potager flambant neuf de 3,5 hectares. D’ici fin 2022, ce terrain accueillera des arbres à fruits et fruits à coque, des mûriers et des framboisiers, des légumes et des aromates. Toute la récolte finira au menu de l’hôpital. Mais ce potager ne vise pas seulement la consommation. L’AZ Zeno conçoit aussi ce bois comme un lieu thérapeutique pour ses patients. Et n’importe qui, qu’il soit patient, visiteur ou membre du personnel, peut aller s’y détendre. Envie d’en savoir plus ? Lisez l’interview de Pieter De Smet, responsable du catering.

Jardins intergénérationnels pour petits et grands

Connaissez-vous les jardins intergénérationnels ? Il s’agit de jardins où jeunes et vieux se rencontrent pour jardiner et s’amuser ensemble. Les enfants y apprennent le processus de croissance d'une plante et expérimentent la nature de près. Quant aux seniors, ils y trouvent une nouvelle occupation. Ce concept permet aussi aux jeunes et aux moins jeunes d’apprendre à se connaître de manière active et ludique. 

Donner son avis donne de l’appétit

Une personne hospitalisée sur cinq court un risque de malnutrition. C’est ce que révèle l’étude de six hôpitaux belges. Dans les maisons de repos et de soins, 13 % des résidents sont sous-alimentés. Le Vlaams Instituut Gezond Leven a rédigé un cahier des charges pour les hôpitaux et les maisons de repos et de soins afin d’y combattre la malnutrition. Ce cahier conseille notamment de demander leur avis aux pensionnaires : que servir et dans quelle quantité ?

Comment impliquer davantage vos résidents ou vos patients dans vos menus ?

  • Organisez des moments de concertation.
  • Utilisez un formulaire de feed-back.
  • Donnez-leur la possibilité de choisir entre plusieurs menus.
  • Servez la nourriture de manière visible, ou laissez-les se servir eux-mêmes.

Comme l’indique le cahier des charges, pensez aussi à rendre la nourriture facile à manger pour les personnes âgées. Téléchargez notre dossier spécial « Fingerfood » truffé de recettes.

Afbeelding van senior die aardappelen schilt

Stimuler le souvenir en cuisinant ensemble

Parmi les trois grands gagnants du concours Le Repas est une Fête figurait aussi le centre de soins pour seniors vzw Open Kring. Ses résidents y choisissent régulièrement eux-mêmes les légumes du potager et s’en servent pour préparer leurs mets favoris sous supervision. Comment instituer ce système dans votre maison de repos et de soins ?

Répartissez les résidents en petits groupes. Chaque groupe se verra assigner une tâche spécifique :

  • Le groupe 1 compose le menu, de l’entrée au dessert. Les résidents peuvent par exemple mettre à l’honneur les repas de leur jeunesse.
  • Le groupe 2 dresse la liste de courses et va faire les achats.
  • Le groupe 3 réalise les menus et décore les tables.
  • Le groupe 4, qui sera le plus grand, aide en cuisine (découpe des légumes, cuisson, desserts, vaisselle) et dresse la table. Chacun reçoit une tâche bien précise. Ajustez éventuellement vos attentes pour ceux qui ne sont plus en état d’apporter leur aide. Pour certains, regarder les autres est déjà une manière d’en profiter.
  • Les activités de groupe peuvent être l’occasion de merveilleux échanges... Sans parler de déguster un repas personnalisé et fait maison ! Tous ensemble, bien sûr !

Astuce : avec notre programme d’épargne Cook & Save, vous pouvez épargner des points pour remporter des box thématiques sur les légumes, le printemps, les anniversaires et le barbecue, avec des recettes, de la décoration et du matériel pour vos activités.

Mais on n’aménage pas un (bois) potager du jour au lendemain. Vous préférez commencer petit ? Cuisinez ensemble à l’aide de thèmes et de menus de fête. Bonne chance !

Domicile
Produits
Favorites
Cart
Menu