Menu

Je travaille dans...

Continuer

Votre contenu est adapté en fonction de votre type d'entreprise

Le secret de la Campine ? Ses sols fertiles. Ce n’est donc pas un hasard que Johan, May et Marc aient établi leur petite entreprise familiale sur ces terres. Le sol sablonneux perméable permet en effet à leurs asperges de pousser jusqu’à devenir de véritables reines de saison.
 

Comment expliquez-vous l’unicité du sol campinois ? 

« Le sol n’est, avant tout, pas trop lourd. Il n’est pas pulvérisé et est suffisamment riche en minéraux. Le sol sablonneux léger permet aux asperges de ne rencontrer pratiquement aucune résistance pendant leur croissance et leur confère aussi cette belle couleur blanche. Notre sol campinois est également à l’origine de cette touche sucrée subtile et de la structure tendre de notre produit fini. »

Pourquoi cette décision de collaborer avec Fresh from the Farm ? 

« Nous avons d’abord fait ce choix par manque de temps. En plus de la vente à domicile, nous faisons aussi plusieurs marchés de la région (Heist op den Berg, Geel, Turnhout et Mol). L’idée d’allier nos forces à celles d’autres fournisseurs locaux nous a donc semblé intéressante. La livraison groupée des produits (des pommes de terre aux asperges, en passant par le lait et le fromage) est également plus efficace pour les magasins, grossistes et restaurants. »

À quoi les entrepreneurs du secteur de l’horeca, les restaurateurs et les chefs doivent-ils veiller quand ils sélectionnent leurs asperges ? 

« Les asperges doivent crisser quand on les frotte l’une contre l’autre. Il faut aussi fuir les asperges au pied séché ou ligneux.. À noter également que les asperges cultivées sous serres ont moins de goût. Du point de vue qualitatif, les asperges de pleine terre leur sont nettement supérieures. La saison des asperges, qui commence début avril pour se terminer le 24 juin, est évidemment le facteur le plus important. »

En tant que Belge, il est très facile de stimuler notre économie nationale en achetant plus de produits régionaux.



Quel est votre argument pour convaincre les clients d’opter résolument pour des produits du terroir belge ? 

« En tant que Belge, il est très facile de stimuler notre économie nationale en achetant plus de produits régionaux. On trouve déjà des asperges du Pérou en magasin au mois de février, et hormis le fait qu’elles n’ont rien à voir avec le légume de saison tel que nous le connaissons, il faut aussi que les consommateurs se rendent compte que les contrôles alimentaires des produits étrangers sont beaucoup moins stricts que les nôtres. Alors qu’on peut sans peine affirmer que les produits du terroir belge, en revanche, offrent le maximum de goût et de qualité. »