Menu

En raison de problèmes de mastication et de déglutition ou d'une diminution du goût, les personnes âgées aiment moins manger et la malnutrition est toujours à l'horizon. Voici 6 conseils pour inciter les personnes âgées à manger plus de légumes.
Afbeelding wortels

BON PLAN 1 : quels sont les légumes préférés de nos aînés ?

Légumes de printemps et d’été que les personnes âgées mangeaient autrefois :

  • Carottes
  • Haricots verts
  • Champignons
  • Courgettes
  • Petits pois
  • Épinards
  • Tomates

Vous êtes curieux de découvrir des recettes populaires contenant ces légumes tant appréciés par vos résidents ?

BON PLAN 2 : à faire ou ne pas faire avec les légumes

À faire

  • Nos aînés ont une préférence pour les légumes qu’ils mangeaient autrefois. Ils apprécient surtout les légumes sucrés comme les petits pois et les carottes. Attention, par contre, aux légumes en conserve : ils contiennent souvent beaucoup de sel ajouté, ce qui n’est pas bon pour les personnes qui souffrent déjà d’hypertension.
  • Chauffez les légumes. Les personnes âgées préfèrent des repas cuisinés. Les crudités sont souvent servies trop froides et sont difficiles à mastiquer et à digérer pour certains résidents.
  • La Maison de repos et de soins se trouve-t-elle dans une région où un légume spécifique est cultivé et apprécié par les locaux ? Alors, vous pouvez sans problème le servir chaque semaine !

À ne pas faire

  • Ne choisissez de préférence pas de nouveaux légumes qui n’évoquent aucun souvenir chez les résidents.
  • Ne servez pas de légumes connus avec une couleur inhabituelle, comme un chou-fleur qui est devenu jaune parce qu’il est épicé au safran. Les personnes âgées vont penser que cette couleur est due à un additif chimique.
  • Évitez les légumes dont le goût ou l’odeur sont intenses, qui sont difficiles à mastiquer ou à digérer comme les choux de Bruxelles.
  • Évitez les légumes qui rappellent des associations. Autrefois, on donnait les potirons à manger aux cochons.
Selectie van seizoensgroenten: paprika, asperges, broccoli,...

BON PLAN 3 : l’assaisonnement des légumes

La gustation est souvent plus faible chez les personnes âgées. Il est dès lors crucial de bien relever les préparations de légumes pour en accentuer le goût. La toute grande majorité des résidents adorent les gratins, purées et préparations à base de crème ou de gruyère. D’ailleurs, ces 4 préparations sont parfaites pour souligner le goût des légumes. Une recette avec du beurre donne aussi plus de goût aux légumes. N’hésitez pas à utiliser 1 c à s de matière grasse par personne et par repas.

Et vous pouvez toujours faire appel à des exhausteurs de goût naturels comme les fonds, bouillons de viande ou de légumes, épices et huiles aromatisées dUFS. Optez aussi plutôt pour des légumes de saison : ils ont toujours un peu plus de goût.

Les carottes par exemple sont au mieux de leur goût entre juin et octobre. Les carottes crues sont trop dures, mais il existe plein de recettes pour cuire ces légumes super riches en vitamines. Pour éviter que les carottes perdent leur bon goût sucré, ajoutez-y du Knorr BIO Bouillon de Légumes.

BON PLAN 4 : alimentation mixée et consistance adéquate

Les personnes âgées qui ont des problèmes de mastication et de déglutition ne profitent de leur alimentation que si celle-ci présente sous forme de texture et consistance adéquates. Ne leur servez, par exemple, pas une soupe de légumes aqueuse, mais ajoutez plutôt un épaississant à tous les aliments liquides.

Quant aux aliments solides, comme des petits morceaux de carottes ou de brocoli, mixez-les de préférence avec un Blixer. Ajoutez un liquide et un peu de Knorr Préparation pour Terrines, Soufflés et Gratins pour un composant de repas délicieux.  Ce produit 3 en 1 booste non seulement toutes les saveurs, mais améliore aussi la texture des préparations mixées. À quel point ces préparations doivent-elles être fluides ? En concertation avec l’équipe de soins, vous pouvez déterminer le niveau de consistance souhaité par les résidents de la Maison de repos et de soins.

Dans une alimentation adaptée, on distingue 5 consistances :

  1. Haché
  2. Mixé finement
  3. Mixé
  4. Émulsionné
  5. Semi-liquide
Puree van wortelen

Les finger foods aussi peuvent constituer une solution pour les personnes qui ont des problèmes de mastication et de déglutition, surtout lorsque leur motricité fine est réduite. Avec des repas de la taille d’une bouchée à consistance adaptée, les personnes âgées peuvent plus facilement manger avec leurs doigts. Et ce, de façon autonome et à leur propre rythme.  Ainsi, elles mangent plus, avec toute la dignité et l’appétit d’autrefois. Les résidents conservent leur poids et le risque de dénutrition diminue.

Comment arriver, pas à pas, à la bonne consistance.

BON PLAN 5 : une présentation soignée fait des merveilles

Rien n’est moins appétissant qu’une préparation qu’on ne reconnait pas. De plus, les personnes âgées voient moins bien, il est donc important de présenter tous les composants de votre plat de manière identifiable. Il existe heureusement plein de trucs et astuces pour y arriver.

Des aliments mixés se présentent de façon très appétissante sous forme de boulettes, tranches ou cubes. Ce qui peut se réaliser simplement avec une portionneuse à glace ou une cuillère à melon. Pour les tranches ou les cubes, vous faites d’abord cuire votre préparation mixée dans un moule rectangulaire. Ensuite, vous utilisez un emporte-pièce, par exemple triangulaire, ou d’un motif adapté pour les occasions spéciales. Jouez avec les formes, les tailles et la présentation.

Présentez vos préparations de légumes en morceaux de la taille d’une bouchée pour que vos résidents puissent les manger comme des finger foods. Ceci est très important pour les personnes âgées dont la motricité fine est réduite à cause de démence ou de maladie de Parkinson.

3 règles d’or pour une présentation appétissante

  • Ne présentez pas de trop grosses portions sur l’assiette.
  • Décrivez le repas en termes simples.
  • Regroupez les composants par couleurs ou formes identifiables : viande ou poisson, légumes, sources d’hydrates de carbone.
Wortelsoep met toefje crème

BON PLAN 6 : des légumes en soupes

Tout le monde aime la soupe. Et les soupes vous permettent de préparer des kilos de légumes en un minimum de temps. De plus, ces légumes ne doivent pas forcément être frais. Les légumes surgelés contiennent tout autant de vitamines que les légumes frais et sont parfaits pour les soupes (mixées). Vous servez la soupe avant le repas, ou alors sous forme d’en-cas nourrissant : idéal pour les personnes âgées qui n’arrivent plus à manger de grandes quantités en une fois. Et la teneur importante en eau de la soupe leur permet de rester bien hydratées.

Avec le Knorr Potage aux carottes ou le Knorr Potage aux courgettes vous arrivez même à vous faciliter la vie : pour un prix avantageux, avec des saveurs en abondance. Utilisez ces solutions rapides comme base ou pour apporter une touche finale à vos propres soupes.

Trouvez l’inspiration dans les dizaines de recettes de soupes d’UFS !

Vous pouvez compter sur UFS

Les légumes sont indispensables dans une alimentation complète, y compris pour les résidents des Maisons de repos et de soins. Avec des problèmes de mastication ou de déglutition, ou une altération de la motricité, les personnes âgées éprouvent parfois des difficultés à manger des légumes sous leur forme classique. Il existe heureusement différentes solutions pour leur proposer de délicieux légumes qu’ils peuvent manger en toute sécurité. Profitez des produits UFS pour maximiser le goût et la consistance de chaque composant du repas.

Ensemble, nous mettons un point d’honneur à transformer chaque repas servi dans une Maison de repos et de soins en un événement gourmand.

Domicile
Produits
Favorites
Cart
Menu